Fabien Mirabaud

La Panamerican Highway

...de Septembre 2002 à Mars 2003

English Version
Livre d'Or
Nos partenaires Déductibilité

Les rubriques :

Qui sommes-nous ?

Le monde de la moto :

Le Honduras

Le Honduras etait un pays pour lequel nous eprouvions, de Paris, une legere apprehension. Il n'en sera rien!

Record battu pour la treversee de la frontiere, symbolisee par une pauvre petite ficelle qu'un douanier endormi souleve a notre passage lorsque les formalites furent accomplis. Tout ca sous une chaleur caniculaire et moite... Grace a la presence d'Annabelle nous gagnions beaucoup de temps car nous pouvons tous les deux effectuer les formalites pendant que notre dame garde les motos.

Nous passerons notre premiere nuit au Honduras dans un village assez sympa, Copan Ruinas. Village sympa car au pied du site Maya extraordianire de Copan, a 10km de la frontiere avec le Guatamela. Les Guatemalteques doivent etre fous de jalousie devant un tel tresor a 10km seulement de leur pays!

Imaginez des pyramides recouvertes d'arbres, au milieu de la jungle... le site est d'une grande beaute! Certaines parties du site sont restaurees, d'autres conservees en l'etat depuis leur redecouverte au debut du 19eme siecle par des explorateurs anglais.

Des arbres types baobab enfoncent leurs racines enormes dans les vestiges de cette site dont on peut encore deviner la force et la puissance qu'elle devait representer aux yeux des autres peuples.

De belles gravures et bas reliefs bien conserves nous font rever au fonctionnement de cette civilsation disparue. Nous restons presque une heure sur le sommet de la pyaramide qui domine le site a revasser. Du fait de notre arrivee tardive sur le site nous aurons la chance d'etre pratiquement les seuls!!! Nous en profiterons bien!

La traversee du Honduras se fera dans les jours qui suivent en moins de 48 heures... Il n y a pas grand chose a voir apres Copan. En fait si, il y a certainement plein de choses a voir que nous raterons mais ce sera un choix delibere, a l'avantage de pays plus attirants en Amerique Centrale...

Ainsi nous roulerons pas mal, au milieu de paysages d'ailleurs fort beaux, de collines verdoyantes et luxuriantes, couvertes de cultures en escaliers, de bananiers, de tecks.

Sur la fin de la route, on ressent de plus les consequences du Tyohon mItch qui a fait des ravages a la fin des annees 90. Les infrastcures ont souffert, les maisons semblent tout juste raffistolees... Les nids de poules sur la route font des degats sur la moto de Thomas qui casse deux rayons de la roue arriere... Nous essaierons en vain de trouver des rayons a la capitale, Tegucigalpa.

En fait ce que nous aurons vu des consequences de Mitch ne sera rien en comparaison de ce que nous vivrons au debut du Nicaragua...